Liberia

Contexte

L’Alliance de la société civile SUN du Liberia (ASCSUNL) a été fondée en 2016 avec le soutien d’Action contre la faim. La subvention du Fonds commun a permis à l’ASC de demander au gouvernement de rendre compte de ses engagements nationaux et internationaux dans le domaine de la nutrition, et de promouvoir l’augmentation du financement gouvernemental pour les activités liées à la nutrition.

L’ASCSUNL a également pu promouvoir l’adoption du Code international de commercialisation des substituts du lait maternel afin d’accroître l’adoption de bonnes pratiques d’alimentation du nourrisson et du jeune enfant (IYCF, pour « infant and young child feeding ») et, par conséquent, de réduire la prévalence de la dénutrition.

À propos

  • L’ASC a augmenté le nombre de ses membres à 47 OSC nationales et 7 ONGI
  • Des ateliers de renforcement des capacités ont été organisés pour les membres de l’ASC

Principaux résultats et impact

Avec l’aide du Fonds commun, l’ASC, qui comptait 45 Organisations de la société civile (OSC) au moment de son lancement, a augmenté le nombre de ses membres à 47 OSC nationales et 7 ONGI et a consolidé sa gouvernance interne.

L’ASC a également été en mesure de former des partenariats avec des coordinateurs élus localement dans quatre comtés, en s’adressant à plusieurs réseaux connexes, tels que les OSC de la Commission WASH et la Plateforme d’immunisation du Liberia.

La capacité des membres de l’ASC a été renforcée, permettant aux membres de l’alliance de traduire l’engagement politique en résultats. Le renforcement des capacités a été réalisé par le biais d’une série d’ateliers sur la gestion de projet, la sensibilisation à la nutrition et le suivi social, ainsi que trois sessions sur la sensibilisation et les processus budgétaires.

ASCSUNL et la plateforme multipartite ont également contribué au plan national de nutrition du Liberia. L’ASC s’est engagée auprès des ministères clés des gouvernements locaux en travaillant par le biais d’un système de points focaux dans six ministères de tutelle et sept plateformes décentralisées de comté.

L’ASC a plaidé en faveur de la budgétisation de la nutrition auprès des ministères de tutelle et du parlement et a participé à des réunions de coordination mensuelles – une approche conçue pour ne laisser personne de côté.

Grâce au Fonds commun, l’ASC a pu devenir plus durable, avec un plan de travail ASC 2020-2022, une stratégie de collecte de fonds et de durabilité, et une base de données de donateurs. Des efforts de collecte de fonds ont été lancés avec l’aide des cotisations des membres et des partenariats avec Save the Children et UN-REACH.