Népal

Contexte

L’Alliance de la société civile (ASC) SUN au Népal – connue sous le nom d’Alliance de la société civile pour la nutrition au Népal (ASCNN) – a conçu et mis en œuvre son projet de Fonds commun en collaboration avec la branche népalaise du Réseau de recherche sur l’alimentation infantile en Asie du Sud (SAIFRN-Népal, pour « South Asia Infant Feeding Research Network »).

L’un des plus grands défis de la mise à l’échelle de la nutrition a été la capacité limitée des Organisations de la société civile (OSC) locales et du gouvernement local à développer des politiques et des plans de nutrition. Le projet du Fonds commun visait à renforcer la capacité des OSC locales et du gouvernement local à préparer des politiques et des plans avec des objectifs clairs pour améliorer la mise en œuvre.

Le SAIFRN-Népal a réussi à mettre en œuvre le projet de Fonds commun depuis 2018 pour aider le gouvernement et d’autres acteurs clés de la nutrition à prioriser les activités et à comprendre la valeur de l’investissement dans les femmes et les enfants qui font partie du groupe cible de la campagne Golden 1 000 Days (1 000 jours en or).

Au Népal, les vulnérabilités et les inégalités entre les sexes sont exacerbées par des facteurs géographiques et socio-économiques. Offrir aux femmes un accès égal aux ressources et aux services au sein de leur propre foyer et de leur communauté a un impact direct sur la sécurité alimentaire et la nutrition, notamment celle des enfants.

À propos

  • Au moins 30 % des participants aux ateliers et aux programmes doivent désormais être des femmes
  • 50 % des champions de la nutrition dans les municipalités rurales sont des femmes

Principaux résultats et impact

Grâce à l’assistance technique et aux fonds reçus par le biais du Fonds commun, le projet s’est attaché à atteindre les femmes des groupes les plus éloignés et des communautés les plus défavorisées afin de garantir leur participation active aux réunions, de leur fournir une formation et de s’assurer qu’elles ont accès aux autres services disponibles dans le cadre du projet.

Le soutien du Fonds commun pour les activités de réponse à la COVID-19 liées à la nutrition était également destiné aux mères du Golden 1 000 Days dans quatre municipalités rurales afin d’améliorer l’accès à la santé, à l’alimentation et à la nutrition par le biais d’activités de communication visant à modifier les comportements.

Le projet du Fonds commun inclut les femmes et les groupes vulnérables et défavorisés, les activités étant de plus en plus axées sur l’autonomisation des femmes et la nutrition. Le projet concernait un groupe de santé des mères dirigé par des femmes, dans lequel deux tiers des postes clés sont occupés par des femmes.

La participation des femmes aux ateliers et aux programmes est garantie en stipulant qu’au moins 30 % des participants sont des femmes. En outre, les femmes représentent 50 % des champions de la nutrition dans les municipalités rurales.

Le projet de Fonds commun a permis d’inclure les femmes dans la prise de décision au niveau local en développant leurs capacités et en les encourageant à participer.