Sierra Leone

Contexte

Formée en 2013, l’Alliance de la société civile (ASC) SUN de Sierra Leone – connue sous le nom de Plateforme de la société civile pour le renforcement de la nutrition et de la vaccination (SUNI CSP, pour « Scaling Up Nutrition and Immunization Civil Society Platform ») – vise à combiner les efforts des organisations de la société civile (OSC) pour plaider en faveur d’un engagement politique et d’un investissement continus dans la nutrition.

Avec le soutien du Fonds commun, l’ASC a cherché à renforcer la plateforme multisectorielle (PMS) et à accroître le sentiment de participation aux initiatives de nutrition parmi les parties prenantes locales afin de réduire la malnutrition.

À propos

  • L’ASC a organisé un salon national de la nutrition
  • Un exercice de cartographie de tous les partenaires de la nutrition a été réalisé
  • Un manuel contenant des messages nutritionnels clés a été élaboré

Principaux résultats et impact

Avec le soutien du Fonds commun, l’ASC a organisé une foire nationale de la nutrition, qui a réuni des partenaires de divers secteurs pour lutter contre la malnutrition et la faim. Des kits de promotion et des documents d’information ont été distribués aux élus nationaux et locaux, aux médias et aux administrateurs gouvernementaux. Ces kits ont permis de sensibiliser le public à la nutrition et aux problèmes de santé associés, en particulier à la nécessité d’adopter une politique liée au Code international de commercialisation des substituts du lait maternel.

La PMS, avec l’aide du Fonds commun, a réalisé un exercice de cartographie de tous les partenaires de la nutrition dans le pays. Cela lui a permis d’enregistrer les compétences et les coordonnées de chaque acteur de la nutrition, ce qui a constitué une étape essentielle pour identifier et habiliter les partenaires au niveau du district à développer et/ou mettre à jour leurs plans de nutrition.

La PMS s’est de plus en plus rapprochée des réseaux infranationaux. Par exemple, l’exécutif national du Réseau Kombra a été créé pour impliquer les chefs religieux locaux, les guérisseurs traditionnels, les femmes sur les marché et les organisations communautaires afin de promouvoir les bonnes pratiques nutritionnelles dans les communautés.

Ensemble, ils ont élaboré un manuel contenant des messages clés sur la nutrition, étayés par des passages pertinents du Coran et de la Bible, qui a été utilisé comme guide pour faciliter les activités de promotion de la santé et de la nutrition. Le réseau a utilisé des groupes WhatsApp pour les partenaires de la nutrition afin de faciliter le partage d’informations et le rapport des activités au niveau du district.

L’ASC a adopté une approche innovante de la nutrition. Tout d’abord, elle a collaboré avec des imams, des pasteurs, des guérisseurs traditionnels et des femmes sur les marchés pour promouvoir l’allaitement maternel exclusif, l’alimentation adéquate des nourrissons et des jeunes enfants, le lavage des mains, la vaccination et d’autres comportements sains visant à protéger la santé des femmes et des enfants.

Deuxièmement, elle a entretenu une relation étroite et visible avec les chefs religieux et les guérisseurs traditionnels par le biais de messages télévisés sur la nutrition et la santé des enfants. Cette stratégie visait à dissiper les rumeurs et les idées fausses sur les questions de santé et à renforcer la confiance de la communauté dans le système de santé.