Zambie

Contexte

L’Alliance de la société civile (ASC) SUN en Zambie – l’Alliance de la société civile zambienne pour l’intensification de la nutrition (Alliance OSC-SUN) – a été fondée en 2012 et a engagé 75 membres d’Organisations de la société civile (OSC) locales et internationales depuis sa création.

L’Alliance OSC-SUN a sollicité le soutien du Fonds commun afin de plaider en faveur d’un financement accru de la nutrition. Avec l’apparition de la pandémie de COVID-19, l’ASC a continué à militer pour une approche systémique de la réponse et du rétablissement. Grâce à la subvention du Fonds commun, l’ASC a contribué à assurer la sécurité alimentaire des personnes vulnérables et à améliorer leur accès à d’autres services essentiels.

À propos

  • 22 nouveaux membres ont rejoint l’ASC
  • L’ASC a milité pour l’inclusion du genre dans 26 plans de nutrition infranationaux
  • L’ASC a mis en place une plateforme permettant aux jeunes de discuter de questions liées à l’alimentation

Principaux résultats et impact

Le Fonds commun a permis à l’ASC de cibler et de développer des stratégies pour accroître le nombre de ses membres et améliorer la qualité de son engagement. Grâce au soutien du Fonds commun, l’Alliance OSC-SUN a accueilli 22 nouvelles organisations membres. Ses membres se composent de 68 % d’ONG nationales et de 32 % d’ONG internationales opérant à la fois au niveau national et infranational.

L’ASC a joué un rôle de catalyseur dans l’élaboration du Plan national de stratégie alimentaire et nutritionnelle 2017-2021 (PNSAN) en assurant un niveau élevé de participation tout au long du processus. L’ASC a travaillé avec des parlementaires, des décideurs et des secteurs gouvernementaux clés, notamment l’agriculture, la santé, l’éducation et les finances. En outre, l’ASC a contribué au Guide national de financement en militant pour l’inclusion du genre dans 26 plans de nutrition infranationaux.

L’ASC a également joué un rôle clé dans la mobilisation des ressources, en travaillant avec le gouvernement pour obtenir 10 millions USD pour les actions nationales de nutrition, et en réunissant les donateurs du DFID et de l’USAID. L’ASC a participé activement à des initiatives visant à faire de la nutrition une priorité politique grâce à ses activités de mobilisation sociale, de sensibilisation et de communication.

Reconnaissant qu’il n’y aura pas d’améliorations durables en matière de nutrition si les femmes et les filles ne sont pas responsabilisées en tant qu’agents du changement, l’ASC a mis l’accent sur l’intégration de la parité hommes-femmes dans les médias et dans son travail de sensibilisation.

L’Alliance OSC-SUN, en partenariat avec Global Citizen et ActionAid, a créé une plateforme permettant aux jeunes de s’exprimer sur les problèmes qu’ils rencontrent en matière d’alimentation et sur leur rôle dans le système alimentaire. La plateforme a donné lieu à la création d’un réseau national de jeunes sur les ODD, qui vise à faire progresser les questions liées à la nutrition.

L’ASC a largement utilisé les possibilités de réponse à la COVID-19 pour lancer une campagne médiatique nationale sur l’importance d’une bonne alimentation pour se remettre de la maladie.