Zimbabwe

Contexte

L’Alliance de la société civile (ASC) SUN au Zimbabwe – l’Alliance des organisations de la société civile du Zimbabwe pour la valorisation de la nutrition (ZCSOSUNA, pour « Zimbabwe Civil Society Organizations Scaling Up Nutrition Alliance ») – a été créée en 2013 avec 120 organisations travaillant sur un éventail de questions de nutrition.

L’objectif du projet de Fonds commun était de promouvoir une solution locale, dirigée par le pays, pour développer la nutrition. Plus précisément, le projet visait à développer la plateforme universitaire pour la recherche en nutrition, à renforcer la gouvernance multisectorielle et la responsabilité en matière de nutrition, et à accroître les investissements en faveur de la nutrition au Zimbabwe.

À propos

  • L’ASC a appelé à la création de salles d’allaitement dans les hôpitaux et les bâtiments du parlement
  • Un atelier de renforcement des capacités a été organisé pour les membres de l’ASC
  • L’ASC a formé des journalistes à la manière de réaliser des reportages sur la nutrition

Principaux résultats et impact

L’ASC a appelé le gouvernement à développer des engagements SMART liés au Sommet de Tokyo sur la nutrition pour la croissance dans l’espoir qu’au niveau national, les engagements SMART favoriseraient la responsabilité financière des engagements en matière de nutrition et amélioreraient la mise en œuvre des plans de nutrition.

L’ASC a également insisté pour que des salles d’allaitement soient disponibles dans les hôpitaux et les bâtiments du Parlement, dans l’espoir que d’autres secteurs emboîtent le pas.

L’ASC a rencontré deux commissions parlementaires pour plaider en faveur de questions telles que la programmation axée sur la nutrition liée aux décaissements de COVID-19. Par exemple, l’ASC a poussé le gouvernement à distribuer une aide alimentaire nutritive avec de l’huile de cuisson enrichie et un mélange de maïs et de haricots au lieu d’une aide en espèces de faible valeur avec de l’huile et du maïs non enrichis.

Grâce au Fonds commun, l’ASC a entrepris une analyse du budget 2020 de la nutrition au Zimbabwe. Elle a constaté une baisse des contributions à la nutrition (45 postes de nutrition dans le budget 2019 contre 39 postes de nutrition en 2020), avec une sous-utilisation importante.

Avec le soutien du Fonds commun, un atelier de renforcement des capacités a été organisé pour les membres de l’ASC avant l’exercice d’analyse du budget 2020. En utilisant un modèle communautaire et en s’inspirant des leçons apprises, l’ASC a prévu d’étendre la mise en œuvre des projets de prévention des retards au niveau du district en collectant des fonds auprès d’autres sources. Elle a également créé un outil de suivi des engagements pour contrôler les engagements financiers du gouvernement aux niveaux national et infranational.

Au niveau infranational, le Fonds commun a aidé l’ASC à élaborer des plans d’action en matière de nutrition dans deux districts. En collaboration avec le réseau de jeunes, elle a également mené une campagne « Kick Out Stunting » (arrêter le retard de croissance).

Afin d’améliorer la couverture médiatique de la nutrition, l’ASC a formé les journalistes à la manière de réaliser des reportages précis sur la nutrition, y compris les accords actuels sur la nutrition, les acteurs clés et la terminologie de la nutrition.