Fenêtre 1, Cycle 4

Cet appel à candidatures a été lancé le 17 juillet 2020 et clôturé le 9 août 2020. Sa communication s’est faite par l’intermédiaire des bénéficiaires existants et du Réseau de la société civile. Il a octroyé 15 bourses de continuation d’une valeur maximale par bourse de 50 000 USD.

L’appel à propositions était une réponse à la pandémie de COVID-19, qui menaçait d’annuler les gains réalisés ces dernières années par les alliances de la société civile soutenues par le Fonds commun. Les priorités nationales se sont éloignées de la question de la nutrition, ce qui a eu pour effet d’entraver la communication, le plaidoyer, la détection de la malnutrition et les renvois. En plus de détourner le financement des projets de nutrition, la pandémie a également eu des effets directs sur les moyens de subsistance et la sécurité nutritionnelle des populations.

Les activités des alliances nationales de la société civile ont été particulièrement affectées et presque tous les financements disponibles ont été réorientés pour faire face à la pandémie et en atténuer les effets directs au détriment des activités ordinaires, notamment de la construction durable.

Dans cette optique, cet appel de financement a invité les alliances nationales de la société civile à solliciter de petites subventions pour les aider à surmonter la crise du COVID-19 et/ou à faire face à toute autre crise imprévue qui aurait pu remettre en cause les progrès nutritionnels récents à l’échelle nationale. Cette subvention visait à les aider à créer des réseaux de la société civile et des écosystèmes nationaux durables et adaptés à leurs besoins.

La candidature était ouverte à toutes les alliances et organisations nationales de la société civile qui bénéficient ou ont bénéficié du soutien du Fonds commun dans le cadre du Volet 1 (via les appels des cycles 1 et 2).

Le comité d’évaluation des subventions a examiné chaque proposition dans le cadre d’un processus de sélection en deux étapes. La première étape du processus a évalué la recevabilité de chaque candidature et la conformité de la demande. La deuxième étape a consisté en une évaluation programmatique des mérites de la proposition, des activités du projet et du budget du projet.

L’appel à candidatures a été diffusé en anglais, en français et en espagnol via les bénéficiaires existants et le Réseau de la société civile par courrier électronique le 17 juillet 2020. Les candidats intéressés ont été invités à soumettre leurs formulaires de candidature accompagnés des annexes (budget, cadre logique et plan de travail) et les pièces justificatives (facultatives) par courrier électronique avant le 9 août 2020 (17h00, heure de Genève). Les coordonnées des représentants mondiaux et régionaux du Réseau de la société civile figurent dans la note d’information de l’appel, à l’intention des candidats. Ces points focaux peuvent être contactés pour toute question ou demande d’assistance tout au long du processus de candidature.

L’UNOPS a reçu 32 candidatures. À la suite de l’examen d’admissibilité, 7 candidatures ont été jugées irrecevables et les 25 autres sont passées à la phase suivante d’évaluation.

Au total, 19 candidats ont passé le seuil de conformité technique, fixé à 70 points (sur un maximum de 100 points), soit 60 %.

Le comité d’évaluation des subventions a recommandé que les subventions soient attribuées aux 15 candidatures ayant obtenu les meilleurs résultats à l’évaluation. Il a également recommandé que les quatre candidatures à la subvention restantes ayant réussi l’évaluation mais ne figurant pas parmi les 15 premiers soient inscrites sur la liste pour une future attribution dans le cadre de ce même processus de sollicitation, si le Groupe consultatif venait à approuver d’autres attributions, ou si un ou plusieurs des bénéficiaires sélectionnés venaient à refuser l’attribution de la subvention.