Promouvoir la redevabilité

La redevabilité est au cœur de l’action et du fonctionnement du Fonds commun du Mouvement SUN. C’est aussi une dimension cruciale de l’approche SUN ; cela signifie que chaque membre et acteur doit rendre des comptes aux autres. C’est là une partie importante du système MEAL du Mouvement SUN, et l’un de ses objectifs stratégiques.

Dans le cas du Fonds commun, cela se retrouve dans la manière dont les subventions sont attribuées et gérées, dans la manière dont les bénéficiaires mettent en œuvre leurs projets et interagissent avec d’autres parties prenantes, et cela constitue par ailleurs un objectif central de chaque appel à propositions.

Les projets du Fonds commun visent à faciliter la mise en œuvre de cadres nationaux de résultats communs (également appelés plans nationaux de nutrition), dont tous les acteurs SUN sont responsables.

La redevabilité mutuelle dans le programme signifie que :

  • le Fonds commun du Mouvement SUN doit rendre des comptes aux donateurs et à ses organes directeurs ;
  • les bénéficiaires doivent rendre des comptes à leur alliance et/ou leurs réseaux ainsi qu’à la direction et aux organes directeurs du Fonds commun ;
  • les gouvernements des pays SUN doivent rendre des comptes à leurs citoyens et au Mouvement SUN ;
  • les gouvernements donateurs doivent rendre des comptes à leurs citoyens.

La redevabilité est intégrée à toutes les étapes du processus, de la conception de l’appel à propositions et de l’octroi d’une subvention, au suivi et à l’évaluation du projet, à la collecte et à l’analyse des données et des rapports, à la réalisation d’un examen de fin de projet et au retour de commentaires.

Suivi de la qualité des projets

Le spécialiste en suivi et évaluation du Fonds commun du Mouvement SUN veille à la qualité des projets en rendant visite aux bénéficiaires. En 2019, le spécialiste du suivi et évaluation s’est rendu dans 10 pays. Lors de chaque visite, des contrôles financiers ponctuels et la vérification des rapports soumis ont été effectués avec les équipes de projet.

Un soutien, un suivi et une surveillance sur mesure sont essentiels pour le Fonds commun et, à cette fin, trois spécialistes régionaux du suivi et de l’assurance qualité et un responsable en suivi et évaluation en poste à Genève aident les pays à renforcer leurs capacités à réaliser des progrès financiers et programmatiques, et à développer une méthodologie.

Ils suivent de près l’avancement de chaque projet, en tenant compte du contexte et des défis spécifiques du pays, et organisent des échanges d’apprentissage entre pairs en partenariat avec les différents réseaux.

Redevabilité du bénéficiaire

Les bénéficiaires, quant à eux, s’engagent à respecter les conditions de l’offre énoncées dans l’appel à propositions. Ils s’engagent également à œuvrer en vue d’atteindre les résultats décrits dans l’appel. La redevabilité est assurée tout au long des projets par l’équipe du Fonds commun du Mouvement SUN et les réseaux SUN.

En plus de leurs engagements envers le programme, les bénéficiaires ont également un rôle à jouer dans la promotion de la redevabilité par leurs activités. Les alliances nationales de la société civile se sont par exemple engagées dans des mécanismes d’examen nationaux de haut niveau, notamment des réunions liées aux Objectifs de développement durable (ODD) dans plusieurs pays SUN. Ces réunions ont fourni une occasion supplémentaire aux alliances de la société civile de s’assurer que la nutrition figurait en bonne place dans la planification stratégique nationale.

Redevabilité du gouvernement

Comme tous les gouvernements, les gouvernements des pays SUN doivent en définitive rendre des comptes à leurs citoyens. En outre, ils doivent rendre des comptes à leurs représentants, membres et investisseurs et, par leur appartenance au Mouvement SUN, ils doivent également se rendre des comptes les uns envers les autres et envers le Mouvement lui-même. Ceci est conforme à la philosophie et à l’approche du Mouvement SUN ; en d’autres termes, les membres du Mouvement veillent à assurer sa vision et sa mission en étant solidairement responsables de leurs contributions.

En matière de nutrition, leurs politiques et actions sont généralement énoncées dans un plan national de nutrition, dont le succès dépend en partie des ressources disponibles, mais aussi de l’engagement du gouvernement à le mettre en œuvre.

Grâce aux relations qu’ils ont établies avec les parlementaires des pays SUN et les représentants du gouvernement, les alliances de la société civile et autres réseaux tiennent les membres du gouvernement responsables de la mise en œuvre de tout engagement lié à la nutrition qu’ils prennent, par exemple, dans le cadre d’un plan national de nutrition ou lors d’une conférence internationale.


Enfin, les pays donateurs doivent rendre des comptes à leurs citoyens pour s’assurer que les dons au Fonds commun (l’argent public émanant des citoyens) sont dépensés de manière appropriée. En plus de recevoir des rapports réguliers et des mises à jour sur l’avancement des projets, la redevabilité envers les donateurs est assurée par leur appartenance au Groupe consultatif du Fonds commun.

Atteindre les objectifs stratégiques

Le Groupe consultatif fournit des orientations sur le fonctionnement du Fonds, en veillant à ce que toutes les propositions et les projets ultérieurs contribuent aux objectifs stratégiques définis dans la Stratégie et feuille de route du Mouvement SUN 2016-2020 s’agissant de la portée, du contenu et des paramètres.